Citations

Aristote

« Nous sommes ce que nous répétons chaque jour. L’excellence n’est alors plus un acte, mais une habitude. »

Benson

« Très souvent, un changement de soi est plus nécessaire qu’un changement de situation. »

Vincent Berger

« Un accompagnant se doit d’être plein de certitudes sur les moyens et plein d’incertitudes sur les résultats. »

René Char

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s’habitueront. »

Winston Churchill

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

Stephen R. Covey

« Présentez-moi quelqu’un d’assez humble pour reconnaître sa part de responsabilité dans ses causes de tracas, et d’assez courageux pour prendre toutes initiatives créatrices lui permettant de surmonter ou de contourner ses difficultés, et je vous montrerai le pouvoir suprême que nous procure l’exercice du choix. »

« Apprendre et ne pas faire, ce n’est pas apprendre. Savoir et ne pas faire, ce n’est pas savoir. »

« Chacun de nous a en tête un grand nombre de cartes classables en deux catégories : celles qui retracent les choses telles qu’elles sont et celles qui les représentent telles qu’elles devraient être. Nous interprétons tout ce que nous vivons au moyen de ces deux types de cartes mentales. Cependant, nous mettons rarement en question leur véracité, et le plus souvent nous ne sommes pas conscients de leur existence. Nous supposons que le monde est, ou doit être, comme nous le voyons. Notre attitude et notre comportement ne sont alors que des conséquences de ces suppositions : notre vision du monde est à l’origine de notre façon de penser et d’agir. »

« Si nous voulons réaliser des changements minimes dans notre vie, il nous suffit peut-être de nous pencher sur nos idées et nos comportements. En revanche, si nous recherchons des changements significatifs, il nous faut travailler sur nos représentations du monde, sur nos paradigmes. »

« Les paradigmes sont une force, car ils constituent la longue-vue à travers laquelle nous entrevoyons le monde. L’énergie de leur changement opère des changements significatifs, qu’ils se manifestent de façon spontanée ou progressive. »

« Toute notre vie est ponctuée d’étapes de croissance. Un enfant apprend d’abord à se retourner, puis à se tenir assis, à marcher à quatre pattes, à se mettre debout. Ensuite seulement, il commence à courir. Chaque étape a son importance et prend un certain temps. On ne peut se dispenser d’aucune. Ceci est vrai de toutes les phases de la vie, dans tous les domaines, qu’il s’agisse d’apprendre à jouer du piano ou de communiquer correctement avec un collègue de travail, et s’applique autant aux individus qu’aux couples, aux familles ou à tout groupe.
Il est impossible de violer, d’ignorer le processus d’évolution ou d’en sauter les étapes. Ceci serait contraire à la nature ; essayer de trouver un raccourci à cette évolution n’entraîne que déceptions et frustrations. »

« Admettre son ignorance représente souvent la première étape de toute éducation. »

« La façon dont nous voyons le problème est le problème. »

« Notre caractère est fait d’habitudes : qui sème une pensée, récolte une action ; qui sème une action récolte une habitude ; qui sème une habitude, récolte un caractère ; qui sème un caractère, récolte un destin. »

« De simple lecteur, devenez professeur. Agissez « de l’intérieur vers l’extérieur », lisez avec l’idée de partager ce que vous avez appris et d’en discuter avec quelqu’un dans les quarante-huit heures qui suivent. Si vous aviez su que vous deviez enseigner ce que vous venez de lire, cela aurait-il changé votre façon de lire ? »

« Tant qu’un individu n’a pas eu la force de se dire honnêtement qu’il est aujourd’hui ce qu’il est à cause des choix qu’il a faits hier, et tant qu’il ne s’en persuade pas profondément, alors il se trouve dans l’incapacité de choisir autre chose. »

« Ce n’est pas ce qui nous arrive, mais la façon dont nous y répondons, qui nous fait mal. Bien sûr, nous éprouvons parfois de la douleur physique, du chagrin, nous rencontrons des difficultés financières. Mais notre caractère, la base de notre identité, ne s’en trouve pas meurtri. Nos expériences les plus pénibles forment le creuset dans lequel se coule notre caractère et se développe notre pouvoir intérieur, notre liberté de gérer ces difficultés à l’avenir et d’inciter notre entourage à agir ainsi. »

« Les problèmes que nous rencontrons relèvent de l’une des trois catégories suivantes :
– directement contrôlables (problèmes mettant en jeu notre propre comportement) ;
– indirectement contrôlables (problèmes mettant en jeu le comportement d’autres personnes) ;
– incontrôlables (problèmes auxquels nous ne pouvons strictement rien, comme notre passé ou des réalités physiques).
Les problèmes directement contrôlables peuvent se résoudre si nous travaillons à nos « habitudes ». 
Les problèmes indirectement contrôlables peuvent se résoudre si nous travaillons sur nos méthodes d’influence. 
Pour les problèmes incontrôlables, nous n’avons pas le choix : il nous faut sourire, accepter véritablement, calmement les difficultés et apprendre à vivre avec elles. Ceci représente, en un sens, un refus d’abdiquer.
Que le problème soit directement ou indirectement contrôlable, ou encore incontrôlable, nous tenons entre nos mains le début de la solution : changer nos habitudes, changer nos méthodes de persuasion et changer notre façon de voir les choses. Tout cela se situe à l’intérieur de notre cercle d’influence. »

« Lorsqu’on a l’habitude de rendre les défauts des autres responsables, il devient très difficile d’admettre que l’on a la possibilité de choisir une réponse. »

« Ce ne sont pas les actes de l’autre, ni même nos propres erreurs qui nous font le plus de mal, mais nos réponses à tout cela. Courir après le serpent venimeux une fois qu’il vous a mordu ne sert qu’à accélérer la circulation du poison dans tout le corps. Il est beaucoup plus important de prendre tout de suite des mesures pour extraire le poison. »

Le Marquis De Sade

« Il est préférable d’affronter une fois dans sa vie un danger que l’on craint que de vivre dans le soin éternel de l’éviter. »

Leonard De Vinci

« Le problème pour la plupart des gens n’est pas de se donner des objectifs trop élevés et de les manquer, mais de se donner des objectifs trop bas et de les atteindre. »

Albert Einstein

« La folie, c’est faire toujours la même chose et s’attendre à des résultats différents. »

« Nous ne pouvons résoudre les problèmes difficiles que nous rencontrons en demeurant au niveau de réflexion où nous nous trouvions lorsque nous les avons créés. »

« La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. »

« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

« N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. »

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. »

« Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover. »

« Un problème sans solution est un problème mal posé. »

« Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement. »

« La distinction entre le passé, le présent, le futur n’est qu’une illusion, aussi tenace soit-elle. »

« Si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, il pensera toute sa vie qu’il est stupide. »

T.S. Eliot

« Nous ne devons cesser d’explorer, et la fin de ces explorations viendra lorsque nous arriverons là où nous avions commencé et que nous découvrirons cet endroit pour la première fois. »

Ralph Waldo Emerson

« N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace. »

« Rire souvent et beaucoup ; gagner le respect des gens intelligents et l’affection des enfants ; savoir qu’un être a respiré plus aisément parce que vous avez vécu. C’est cela réussir sa vie. »

« Ce que vous êtes résonne tellement fort à mes oreilles que je n’entends pas ce que vous dites. »

« Qu’est-ce donc qu’une mauvaise herbe, sinon une plante dont on n’a pas encore découvert les vertus ? »

« Le bonheur est un parfum que l’on ne peut répandre sur autrui sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi-même. »

« Les gens ne voient que ce qu’ils sont préparés à voir. »

« Les grands hommes, les génies, les saints, n’ont fait de grandes choses que parce qu’ils étaient inspirés par un grand idéal. On a besoin d’accrocher sa charrue aux étoiles. »

« L’ancêtre de toute action est une pensée. »

« Ne lisez jamais un livre qui a moins d’un an. »

Marilyn Ferguson

« Nul ne peut forcer quelqu’un à changer. Chacun d’entre nous garde sa propre porte du changement, qui ne s’ouvre que de l’intérieur. Impossible d’ouvrir cette porte pour un autre, que ce soit par des discussions ou par un appel aux sentiments. »

Raoul Follereau

« Un homme, même seul au départ; s’il donne chaque jour son coup de pioche dans la même direction, sans se laisser distraire ou détourner, si chaque jour il poursuit son effort, chaque jour, sans en manquer un seul, les yeux fixés sur une unique étoile, s’il donne chaque jour son coup de pioche, même si le terrain est de roc ou d’argile, il finit toujours par ouvrir un chemin. »

James Frey

« La perte de contrôle engendre la peur. Mais elle est aussi source de changement. »

JD Houston

« Si vous voulez quelque chose dans votre vie que vous n’avez jamais eu, vous aurez à faire quelque chose que vous n’avez jamais fait. »

Victor Hugo

« L’avenir a plusieurs noms. Pour les faibles, il se nomme l’impossible ; pour les timides, il se nomme l’inconnu ; pour les penseurs et pour les vaillants, il se nomme l’idéal. »

« Par l’union, vous vaincrez. Étouffez toutes les haines, éloignez tous les ressentiments, soyez unis, vous serez invincibles. »

Ray Kroc

« N’oubliez jamais qu’un fruit vert est en train de mûrir et qu’un fruit mûr est en train de pourrir. »

Milan Kundera

« Je préfère vivre en optimiste et me tromper, que vivre en pessimiste pour la seule satisfaction d’avoir eu raison. »

Willard Marriott

« Le bon bois ne pousse pas dans la facilité, plus le vent souffle fort, plus l’arbre est robuste. »

Kevin Nations

« Ceux qui réussissent sont ceux qui exécutent un plan imparfait pendant que ceux qui vont échouer sont encore en train d’élaborer un plan parfait. »

Thomas Paine

« Ce que nous obtenons trop facilement, nous l’estimons trop faiblement. C’est la cherté seule qui donne à toute chose sa valeur et Dieu sait comment apposer un juste prix à chacun de ses biens »

Jim Rohn

« Ce n’est pas le vent qui décide de votre destination, c’est l’orientation que vous donnez à votre voile. Le vent est pareil pour tous. »

Franklin Roosevelt

« Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses. »

Theodore Roosevelt

« Dans les moments décisifs, la meilleure chose que tu peux faire, c’est de prendre la bonne décision; en second lieu, c’est de prendre la mauvaise décision, et la pire chose, c’est de ne rien faire. »

« Les seules limites de nos réalisations de demain sont nos doutes d’aujourd’hui. »

Jacques Salomé

« Sachant que tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime, il est souhaitable de favoriser l’expression au-delà de l’émotion, ou du retentissement. Cette pratique permettra d’éviter quelques somatisations, du stress et de l’angoisse. »

« La pire des pauvretés n’est pas dans ce qui nous manque mais dans l’ignorance de ce que nous avons. »

« Aujourd’hui celui que je croyais être mon ami m’a donné une gifle. La peine que j’ai m’appartient. Je suis donc seul responsable de ce que je vais faire de cette peine. »

« Tout ne s’explique pas, mais tout a un sens. »

Albert Schweitzer

« Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. »

Sénèque

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »

Socrate

« La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé. »

Eckhart Tolle

« Y a-t-il quelque chose que vous «devriez» faire mais que vous ne faites pas ? Dans l’affirmative, levez-vous et faites le tout de suite. Sinon, acceptez complètement votre inactivité, votre paresse ou votre passivité actuelle, si tel est votre choix. Allez-y à fond. Amusez-vous. Soyez aussi paresseux ou inactif que possible. Si vous y allez à fond et consciemment, vous en sortirez bientôt. Ou peut-être pas. D’une façon ou d’une autre, il n’y aura ni conflit intérieur, ni résistance, ni négativité. »

Frances Ellen Watkins Harper

« Un échec apparent peut contenir les graines d’un succès qui germera en son temps et donnera des fruits toute l’éternité. »

Thomas J. Watson

« Le succès se situe tout au bout de l’échec. »

Marianne Williamson

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de toutes limites. C’est notre lumière et non nos ténèbres qui nous effraie le plus. Nous nous demandons: « Qui suis-je pour être brillant, magnifique, talentueux et fabuleux? » En fait, qui es-tu pour ne pas l’être ? Te restreindre et voir petit, ne rend pas service au monde. Il n’y a rien de brillant à se diminuer afin que les autres ne puissent pas se sentir menacés autour de toi. Nous sommes tous nés pour briller, comme les enfants le font. Alors que nous laissons notre propre lumière briller, inconsciemment nous donnons aux autres la permission d’en faire de même. Alors que nous nous libérons de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. »

Proverbe chinois

« Ne craignez pas d’être lent, craignez seulement d’être à l’arrêt. »

Proverbe indien

« Si vous voulez savoir à quoi ressemblaient vos pensées hier, regardez votre corps aujourd’hui. Si vous voulez savoir à quoi ressemblera votre corps demain, regardez vos pensées aujourd’hui. »

Proverbe Japonais

« Le succès c’est tomber sept fois, se relever huit. »

Anonyme

« Il n’existe en ce monde que deux formes de souffrance, celle de la discipline et celle du regret. La première est mille fois moins lourde que la seconde. « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s